Syndicat FO des Instituteurs et Professeurs des Écoles du Rhône
Union Départementale FO, 214 avenue Felix Faure 69003 LYON
Tel : 04 72 34 56 09 ou 06 51 22 50 86 | Fax : 04 72 33 87 18 |
fo.snudi69@gmail.com


Problèmes d’inclusion : faites remonter les dossiers au SNUDI-FO !
Publié; le 3 janvier 2021 | Snudi FO 69

Lors du CHSCT du 14 décembre, Les représentants de la FNEC FP FO ont interpelé l’inspecteur d’académie sur la question de l’inclusion systématique. (lire ici le compte-rendu complet de ce CHSCT)

En effet, les situations explosives se multiplient, preuve en est, sur 97 registres « santé et sécurité au travail » remplis par les personnels depuis le 1er décembre, plus de 30 sont liés à cette problématique ! Parfois, les enseignants titulaires et remplaçants et les AESH sont tellement mis à mal qu’ils ont été (ou sont toujours) en arrêt maladie !

La généralisation des PIAL ne fait qu’empirer les choses. En effet, avec l’hyper-mutualisation de l’accompagnement des élèves notifiés, les AESH qui doivent suivre de plus en plus d’élèves sont contraints de s’arrêter et ne sont pas remplacés !

C’est ainsi que les AESH étaient massivement en grève le 27 novembre pour dire « Stop aux PIAL ! » (lire ici)

Force est de constater que l’inspecteur d’académie se voile la face et considère que ces cas ne sont que très marginaux et se refuse à prendre des mesures efficaces et à créer les places nécessaires en IME, en ITEP, à recruter de nouveaux AESH…

Ce constat a poussé les représentants FO à déposer l’avis suivant au CHSCT, malheureusement non repris par les autres organisations syndicales

Avis présenté par la FNEC FP-FO lors du CHSCT du 14 décembre :
"Le fonctionnement en PIAL conduit à une plus grande mutualisation des moyens humains et entraine la baisse du nombre d’heures d’accompagnement pour les élèves notifiés. Ce dispositif place les AESH dans une plus grande précarité, puisqu’ils doivent se déplacer d’avantage et ne peuvent plus cumuler leur fonction avec un autre travail.
Le CHSCTD demande à ce que des AESH soient recrutés à hauteur des besoins en accompagnement de tous les élèves et que la généralisation du dispositif des PIAL soit abandonné."

POUR : 2 voix (FO) - ABSTENTION : 5 (4 FSU et 1 UNSA)

Dans cette situation, le SNUDI-FO entend bien dresser l’acte d’accusation des PIAL et de l’inclusion systématique et à défendre tous les dossiers qui lui seront confiés auprès de l’inspecteur d’académie.

Faites remonter la situation de votre école en remplissant le questionnaire du SNUDI-FO ! (cliquez ici)

La remise en cause de nos conditions de travail à travers l’inclusion systématique et les PIAL est d’ailleurs une raison supplémentaire d’être en grève mardi 26 janvier !

cale




SPIP 3.2.1 [23954] habillé par le Snudi Fo
Suivre la vie de ce site RSS - Accès rédacteurs